Choisir ses cosmétiques bio

Quelques généralités sur la peau

  La peau est un de nos organes les plus étendu, en moyenne 2m². C'est un organe vital et vivant qui met 28 jours pour se renouveler.

 

La peau est une barrière entre l'extérieur et l'intérieur de notre organisme, de ce fait elle joue un rôle dans le système immunitaire, elle synthétise la vitamine D et elle a la capacité de se réparer et de se régénérer.

 

Grâce à ses sécrétions la peau défend l'organisme contre les variations de températures. Le sébum l'imperméabilise et la sueur sert à éliminer les substances toxiques. Lorsque la sécrétion est insuffisante la peau est sèche, lorsqu'elle est trop abondante elle devient grasse.

 

La peau a un grand pouvoir absorbant (on utilise des patchs pour administrer certains médicaments et lors des analyses les huiles essentielles sont presque instantanément présentes dans les urines), cette qualité nous amène à soigner et à protéger notre peau avec des cosmétiques choisis avec attention.

 

La peau se compose de 3 couches : l'épiderme, le derme et l'hypoderme.

Avec les produits cosmétiques nous prenons soin de l'épiderme, cette couche protectrice est composée entre autre d'eau et de sébum.

Nous devons veiller à utiliser des cosmétiques qui vont aider la peau à retrouver puis à garder le bon équilibre et non des produits de substitution.

L'équilibre naturel est source de beauté.

Comment se composent les cosmétiques ?

 

  La fabrication des cosmétiques est une association harmonieuse et efficace de nombreux ingrédients qui doivent remplir leurs missions et être agréables à utiliser.

 

Ils se composent généralement de façon suivante : 

  • Des excipients qui sont une base, un support. Dans les cosmétiques conventionnels on utilise des mélanges d'huiles et de graisses minérales, des sous produits pétroliers (ex : la paraffine) et de synthèse (ex : le silicone). La cosmétique bio emploie des huiles et des graisses végétales (huiles d'avocat, de sésame... ou bien encore la cire d'abeille).
  • Un émulsionnant qui est l'équivalent de la moutarde dans la mayonnaise. En conventionnel il s'agit de dérivés du pétrole ou de produits chimiques de synthèse. En bio ce sont des dérivés du sucre ou de matières végétales dont les transformations se font à l'aide de réactions chimiques douces.
  •  Un ensemble de principes actifs qui vont donner sa spécificité et son efficacité au produit, par exemple des extraits de plantes médicinales, de l'argile, des huiles essentielles... Ils représentent souvent moins de 1% en conventionnel mais jusqu'à 30% dans les produits bio.
  • Des adjuvants qui vont stabiliser le produit dans le temps. En conventionnel on utilise des conservateurs de synthèse, en bio ils sont naturels : dérivés du sucre et des céréales ainsi que des humectants naturels tels que la glycérine.
  • Enfin, des additifs. Parfums et colorants de synthèse en conventionnel, huiles essentielles et colorants naturels pour les bio et comme ce n'est pas indispensable certaines marques prennent le parti de ne rien ajouter.

Quels risques pour la santé ?

   Soyons clairs, il n'y a pas de risques d'intoxication immédiate avec les cosmétiques  chimiques. Cependant il faut tenir compte de la manière répétitive dont on s'en sert.

On reproche aux composants chimiques d'être des perturbateurs endocriniens, des agents mutagènes, cancérigènes ou pro-cancérigènes (facilitant l'action nocive des agents cancérigènes) sur le long terme.

Les risques pour la santé sont difficiles à évaluer mais ce qui est sûr c'est que cette toxicité sournoise s'ajoute aux effets de l'alimentation industrielle et aux polluants environnementaux.

Les cosmétiques chimiques participent bel et bien à la pollution du corps.

 

Le problème des allergies peut survenir quelque soit la qualité du produit, c'est un problème individuel, le corps réagit à un composant. Quant on le connaît il suffit de l'éviter, cependant les fabricants de cosmétiques conventionnels se complaisent à additionner les ingrédients, la plupart inutiles pour la peau (ils répondent à des contraintes de formulation industrielle) si bien que de tels produits constituent un vrai casse-tête pour les allergologues.

Et si je faisais mes cosmétiques moi-même ?

 

Il est tentant et amusant de faire ses cosmétiques maison, on trouve quantité de livres sur le sujet et les formules simples sont rassurantes.

Cependant attention avec les huiles essentielles qui ne s'utilisent pas à la légère, à l'hygiène lors de la mise en oeuvre et à la très courte durée de conservation des produits.

 

Si la réalisation de votre propre produit est très ludique et intéressant lors d'un atelier, prenez garde à l'investissement que cela représente si vous vous y mettez à la maison.

   

Comment choisir ses cosmétiques bio ?


Evidemment il faut se méfier des publicités où tout est vert et évoque la nature !

En France l'expression "cosmétique bio" est réservée aux produits naturels testés, contrôlés et munis  d'un label de certification. Il y a environ 16 labels bio présents sur le marché aujourd'hui, certains imposent le minimum là ou d'autres préfèrent viser l’excellence. 


Les cosmétiques Dr. Hauschka

 

Après avoir participé à l'élaboration du label BDIH les laboratoires Wala, fabricants des cosmétiques Dr. Hauschka, se tournent à présent vers le label NaTrue qui est plus exigent.

 

Grâce à un procédé rythmique ils sont sans conservateur chimique de synthèse, sans colorant et sans parfum.

 

Dans le but de préserver le bien-être de la peau les premiers cosmétiques Dr. Hauschka furent lancés sur le marché en 1967.

La peau a la force de se nourrir et de se régénérer d'elle-même. Non seulement la cosmétique Dr. Hauschka n'entravent pas cette fonction, mais en plus elle la soutient de façon à la fois ciblée et globale pour que la peau retrouve et conserve son équilibre au fil de la vie.

 

En tant que Bio-esthéticienne agréée j'ai à ma disposition la composition complète de chaque produit ce qui me permet de vous conseiller en cas d'allergie. 


 

 

 


Pour mieux connaître les besoins de votre peau réalisez votre Diagnostic Beauté